13-19 octobre 2021

Programmation

Focus Paysage en mutation

Le paysage français évolue depuis la Seconde Guerre mondiale porté, par l’industrialisation de l’agriculture et les extensions urbaines. Ces espaces en pleine mutation appauvrissent les écosystèmes et les sols. Dominique Marchais enquête et revient sur cette évolution à travers ses trois premiers films. Il se pose en témoin en interrogeant les acteurs du territoire. Le temps des grâces pointait les conséquences de la mécanisation sur la fertilité des sols et sur la disparition des haies bocagères, rempart à la biodiversité.

Ce premier opus se prolonge par La ligne de partage des eaux, balade à travers le bassin versant de la Loire. Cette ligne n’est pas seulement géographique, elle relie aussi des hommes, des femmes qui ont un destin commun à travers un même territoire, soumis à de fortes contraintes. Dominique Marchais suit des habitants, des experts et des élus pour montrer que la gestion de l’eau est une question essentielle de l’aménagement du territoire. Chacun s’exprime sans porter de jugement. Il est dans les faits, les actions. Des groupes de citoyens s’organisent pour développer un projet d’habitat concerté et respectueux du site, l’espoir est là ! Son dernier film, Nul homme n’est une Île, précise que chaque homme est un morceau du continent, une part de l’ensemble. Plus personne ne peut ignorer l’autre. Dans le prolongement des deux précédents films, Dominique Marchais explore des territoires européens où des hommes s’organisent pour vivre au quotidien une expérience de démocratie directe et collective. Les valeurs de partage, d’écologie et d’économie solidaires se vivent au présent rendant un autre futur possible. 

Earth alerte sur la surexploitation des carrières d’extraction, des chantiers de terrassement géants aux champs de forage pétrolier. Un tour du monde qui donne le tournis ! On reprend espoir, dans Le périmètre de Kamsé, au Nord du Burkina Faso, où un projet fou redonne de l'espoir au village grignoté par la désertification. Les habitants, majoritairement des femmes, se sont lancés dans un chantier pharaonique afin de développer un réseau de digues et de marres et planter des milliers d’arbres pour reverdir et fertiliser les zones conquises par le désert. Chacun à leur manière, ces films ouvrent des perspectives de changement pour répondre à la crise climatique. Les expériences et les idées sont là, il faut maintenant, simplement, s’en saisir !

Aldo Bearzatto, urbaniste et co-fondateur du Festival Close-Up

Earth
Earth

NIKOLAUS GEYRHALTER
Autriche

La ligne de partage des eaux
La ligne de partage des eaux

Dominique MARCHAIS
France

Le périmètre de Kamsé
Le périmètre de Kamsé

OLIVIER ZUCHUAT
Suisse, France, Burkina Faso

Nul homme n’est une île
Nul homme n’est une île

Dominique MARCHAIS
France

Propulsé par FestiCiné